fbpx

Blog Details

  • Home
  • Comment financer une formation avec le Plan de Développement des Compétences (PDC) ?
le plan de développement des compétences

Comment financer une formation avec le Plan de Développement des Compétences (PDC) ?

Depuis le 1er janvier 2019, le Plan de Développement des Compétences (PDC) remplace le “Plan de formation". Il permet à une entreprise de mettre en place des actions de formation pour ses employés. Contrairement au CPF qui permet à un salarié de demander directement une formation, le PDC est à l'initiative de l'employeur.

Qu’est-ce que le Plan de Développement des Compétences (PDC) ?

Le Plan de Développement des Compétences prend la forme d'un document qui liste les formations obligatoires ou non, retenues par l'employeur et qui seront proposées à tous les salariés ou à une partie seulement.

Le PDC peut également proposer d'autres actions spécifiques pour les employés comme un bilan de compétences ou une Validation des Acquis de l'Expérience (VAE), ou bien encore une AFEST (Action de Formation en Situation de Travail). C’est donc un plan de formation destiné aux salariés.

Comment différencier les formations obligatoires et non-obligatoires ?

Bien que différentes dans leur contenu, la finalité est la même pour ces deux types de formation : dessiner un parcours pédagogique permettant d’atteindre un objectif professionnel.

Les formations obligatoires

La formation a pour objectif d’accompagner le salarié dans l’adaptation aux changements et à l’évolution de son poste de travail. Ces formations se déroulent durant le temps de travail et la rémunération est maintenue.

Les formations non-obligatoires

Ces formations ne concernent pas directement le poste occupé par le salarié, mais le développement d’autres compétences pour booster son employabilité. Les formations peuvent se dérouler sur le temps de travail, ou en dehors sans rémunération avec l’accord du salarié. La limite dans ce cas est de 30h/an.

Pourquoi mettre en place un Plan de Développement des Compétences (PDC) ?

Légalement, les employeurs ont des obligations légales en termes de formation.

Selon la loi : L’accès des salariés à des actions de formation professionnelle doit être assuré à l’initiative de l’employeur dans le cadre d’un plan de développement des compétences. L’employeur doit assurer à ses salariés l’adaptation à leur poste de travail, au maintien de leur capacité à occuper leur emploi au regard des évolutions des emplois, des technologies et des organisations.

Concrètement, le Plan de Développement des Compétence a pour vocation de porter la mutation des métiers et d’orienter son entreprise dans la bonne direction pour affronter les changements futurs.

Quels sont les avantages à mettre en place un plan de développement des compétences ?

Pour les salariés :

  • Vous acquérez des nouvelles compétences vous permettant de vous adapter aux exigences et aux évolutions de votre emploi et obtenez des opportunités d’évolution ;
  • Le coût de la formation est pris en charge par l’entreprise, votre rémunération est maintenue et les potentiels frais de déplacement et de restauration sont pris en charge par votre entreprise  ; 
  • La formation se déroule sur votre temps de travail, vous n’avez donc pas d’aménagement d’emploi du temps à prévoir.

Pour l’employeur :

  • Vous assurez l’adaptation des compétences de vos salariés à leur poste de travail
  • La formation contribue au bien-être professionnel et à la motivation des salariés
  • Si vous êtes une entreprise de moins de 50 salariés, le financement des formations peut être fait tout ou partie par votre OPCO

Comment se déroule l’instauration du plan de développement des compétences ?

C’est l’employeur qui est à l’initiative de la mise en place du plan de développement des compétences, il peut consulter les représentants du personnel pour définir l’intérêt de sa mise en place dans l’entreprise.

Si le PDC n’a pas été mis en place, le salarié peut le proposer de lui-même. Pour cela, il doit manifester sa volonté de suivre une action de formation inscrite dans le cadre du PDC. Son employeur devra alors donner sa réponse.

Leave Comment

X